Le Service Social du Travail (SST)

Le SST est né au début du siècle dernier avec l'arrivée massive des femmes dans l'industrie textile et d'armement, au travers des surintendantes d'usine. Elles étaient adjointes aux directeurs et préservaient le bien-être de cette précieuse main-d'œuvre pour une meilleure productivité. Ce sont les ancêtres des assistantes sociales du travail et des Conseillères du travail.

Aujourd'hui, le monde des entreprises comme celui du travail social affrontent depuis 25 ans les effets d'une société en crise marquée par le chômage, les inégalités, la fragilisation des statuts sociaux, et des itinéraires personnels et professionnels plus erratiques. Aussi 3 500 Assistantes Sociales et Conseillères du Travail exercent en entreprise. Seulement un petit nombre d'entre elles exercent sous un statut INDÉPENDANT.

Le salarié ne laisse pas ses problèmes à la porte de l'entreprise. Les questions sociales du travail et leur résolution dans la gestion des organisations posent de plus en plus de problèmes aux entreprises.

Nos valeurs

L'exercice du SST sous statut d'INDÉPENDANT en plus de L'EFFICACITÉ apporte :

  • SOUPLESSE
  • ADAPTABILITÉ
  • RÉACTIVITÉ

Domaines de compétences

  • Personnel (évènements familiaux, budget, santé, habitat, parents, enfants…)
  • Professionnel (risques psycho-sociaux, accompagnement aux changements, départ, mutation, intégration à un poste…)
  • Administratifs (dossiers qui dysfonctionnent, législations, CAF, CARSAT, MDPH, Pôle-Emploi…)

Objectifs

Le SST apporte une contribution attentive à la solution des problèmes qui nés du travail et des règles qu'il impose, concernent l'homme, son équilibre psychique et social.

Le SST participe à la recherche d'un équilibre entre les aspirations et obligations des salariés et les exigences d'une collectivité de production.

Actions

  • Son action se situe à la fois sur le plan individuel et collectif.
  • Veiller au bien être du personnel tout en facilitant son adaptation au travail, contribue à favoriser l'équilibre psychique et social de l'individu au sein de la collectivité de travail grâce à une action d'écoute, d'information, d'orientation, de conseil, de médiation, d'intervention à l'intérieur et à l'extérieur de l'entreprise, et d'accompagnement au changement.
  • Repérer et nommer, par l'observation sociale, les caractéristiques des (dys) fonctionnements individuels et organisationnels.
  • Aider à la résolution de problèmes auprès des organisations et de leurs acteurs. Le SST est force de proposition pour la conception et le développement des politiques sociales.

Spécificité

  • Les professionnels du SST Assistants Sociaux et Conseillers du Travail sont soumis au secret professionnel, selon les articles 226-13 et 226-14 du code pénal (article L411-3 de l'action sociale et des familles).
  • Le SST est à l'interface entre la vie professionnelle et personnelle du salarié.
  • Le SST évalue une situation dans sa globalité.
  • Le SST travaille en partenariat à l'intérieur et à l'extérieur de l'entreprise.
  • Le SST est régi par le code du travail Articles L.4631-1 et L.4631-2 (ordonnance du 12 mars 2007)
  • Articles D.4631-1 et D.4632-1 (décret du 7 mars 2008)
  • Un SST doit être organisé dans tout établissement employant 250 salariés. Il agit sur les lieux mêmes du travail.